Portraits: La Papauté en Avignon (suite)

Le Château des papes

     Hélie de Talleyrand Périgord est un personnage central de la papauté avignonnaise. Il touche ses premiers revenus ecclésiastiques à l'âge de 19 ans grâce à Jean XXII. Nommé évêque de Limoges à 23 ans en 1324, cardinal sept ans plus tard, "le cardinal de Périgord" sera surnommé le faiseur de Papes. Au cœur de toutes les intrigues avignonnaises, il sera l'homme de confiance de Benoît XII, Clément VI, Innocent VI, Urbain V. A Londres, il négocie la libération de Jean le Bon; grâce à son intervention, le Prince Noir modérera ses pillages et ses destructions dans le grand sud. Grand ami de Pétrarque, il défend, contrairement au poète, le maintien de la papauté en Avignon.


R.P. Dom Jean Birel 

 A la mort de Clément VI, le conclave désigne à l'unanimité Jean Birel, Général des Chartreux, comme nouveau Pontife. Le rôle de Talleyrand fera l'objet de plusieurs versions: celle du roman de Claude Mossé, une parmi d'autres, plus vraisemblable, délivrée par Boutrais Cyprien Marie, ancien procureur à Glandier. Jean Birel est effrayé par cette charge, il demande à Talleyrand de retourner le Sacré Collège:

Clementis sexti successor dictus, honorem
Exuo, dum pro me Tallaïrandus agit.

"Clément six étant mort, on m'appelle à la chaire,
Talleyrand, agissant pour moy, rompt cette affaire".

 

       L'éloquence du périgourdin fera le reste. Un nouveau vote mettra Etienne Aubert sur le trône de Pierre. Dès son élection, InnocentVI offre à Jean Birel une place au Collège des cardinaux. Mais le Chartreux refuse, "désirant plutôt monter en vertus qu'en dignités. Le cardinal Talleyrand ne démentira jamais son attachement aux Chartreux. Il termine et dote richement la chartreuse de Vauclaire, près de Montignac en Dordogne, ainsi que l'église de Saint Astier dans le même département . A sa demande, son corps repose à Saint Front de Périgueux .


Le Palais des Papes en Avignon 

  

François Pétrarque est né près de Padoue en 1304. Vers 1314 il vient en Avignon avec son frère Gérard expulsé d'Italie à la suite des troubles qui agitent les familles romaines. Ce dernier prendra l'habit des Chartreux en Vaucluse. François, pour sa part, étudie le droit à Montpellier et se fixe à Avignon en 1327. Il y fait une rencontre qui va influencer profondément sa vie en la personne de Laure. Mais le mystère demeure autour de cette femme.

       Le cardinal Colonna raille le poète en lui affirmant que Laure est toute droite sortie de son imagination. Comme Claude Mossé dans son roman, les historiens s'accorde sur le nom de Laure de Noves. Cette jeune personne, sans cesse magnifiée par le poète, lui vaudra ses plus belles lignes qui traverseront les siècles et ont rendu son œuvre immortelle. Laure meurt lors de l'épidémie de peste qui ravage Avignon en 1348.
     A la demande des pontifes avignonnais, le poète rassemble les manuscrits de Cicéron pour la bibliothèque vaticane.  Pétrarque, auteur d'un ouvrage sur les guerres puniques, recevra "la couronne lauréale" devant le sénat romain. Cette assemblée le charge d'une mission auprès de Clément VI afin de convaincre le pontife de rentrer à Rome. Il échoue dans cette mission mais consacre toute son énergie et son talent à ce but. Il meurt en Italie, en 1374, sans voir le retour de Grégoire XI dans la ville éternelle.
     Avec Dante, Pétrarque jette les bases de la littérature moderne.